L’histoire des coton-tiges

Les cotons-tiges sont simplement des tiges avec un petit tampon de coton couvrant chaque côté ou un côté de la tige. L'utilisation la plus courante des cotons-tiges est le nettoyage de l'oreille pour enlever le cérumen, mais ils peuvent aussi être utilisés pour le maquillage et l'application d'alcool sur les cotons-tiges pour les coupures et les contusions. Ce sont des objets très utiles et bien pensés, même si nous y pensons rarement, tellement ils sont rentrés dans notre quotidien.

 

Le premier inventeur du coton-tige

coton-tiges-reutilisables-silicone-lavable-ecologique-hygiene-et-maquillage-cure-oreille-sweep-ecolabs-last-swab

Les cotons-tiges ont été inventés par l'Américain d'origine polonaise Leo Gerstenzang en 1923. En fait, il a reçu l'idée de sa femme qui plaçait des boulettes de coton sur les extrémités des cure-dents afin de nettoyer les oreilles de leur bébé. Cependant, craignant que les cure-dents ne soient dangereux pour son enfant, il décida de revoir la technique improvisée de sa femme. Leo Gerstenzang a donc créé le premier véritable coton-tige en plaçant des tampons de coton autour des deux extrémités d'un bâton de bois. C'est ainsi que naquirent les Baby Gays.

 

La première marque de coton-tiges

Oui, c'est le premier nom que Gerstenzang a donné à son invention. Le nom "Baby Gays" aura probablement des connotations différentes aujourd'hui et n'est donc plus nommé ainsi. Gerstenzang a plus tard changé le nom en Q-Tips Baby Gays. Le "Q" est synonyme de qualité, tandis que les "tips" font référence aux extrémités du coton-tige. Finalement, la partie "Baby Gays" du nom a été abandonnée et seul Q-tips restera pour désigner cette grande invention jusqu'à ce jour.

Leo Gerstenzang a fondé la Leo Gerstenzang Infant Novelty Company afin de faire de ses cotons-tiges une entreprise commerciale. Bien qu'il ait eu des difficultés au début, son entreprise a prospéré par la suite et les consommateurs ont acheté les cotons-tiges pour nettoyer les oreilles externes de leurs bébés, mais aussi leurs narines.

En 1958, la société de Gerstenzang a acheté la société anglaise Paper Sticks Ltd. et aujourd'hui, les cotons-tiges peuvent être fabriqués à la fois en bois et en papier.

Q-Tips est maintenant propriétaire de Chesebrough-Ponds après avoir acheté la société en 1962. La société produit près de vingt-six milliards de coton-tiges par an et ils sont tous en papier depuis que les bâtons en bois n'ont plus été fabriqués dans les années 1980. Le plastique sera plus tard massivement utilisé par souci d'économie d'échelle.

 

Malgré leur simplicité, les cotons-tiges sont utilisés pour toutes sortes de choses autres que le nettoyage du bébé, car ils permettent d'atteindre des endroits difficiles d'accès. En revanche, ils n'ont jamais été conçus pour être réutilisables et son inventeur n'aurait jamais imaginé que des décennies après, des problèmes d'accumulation de déchets à l'échelle mondiale ne se posent.

coton-tiges-reutilisables-silicone-lavable-ecologique-hygiene-et-maquillage-cure-oreille-sweep-ecolabs-last-swab

Mais concrètement, comment sont-ils fabriqués,et pourquoi ce processus de fabrication peut poser problème ?

 

Le processus de fabrication

Matières premières

Trois éléments principaux interviennent dans la fabrication des écouvillons : la tige ou le bâtonnet, qui forme le corps de l'écouvillon ; le matériau absorbant enduit sur les extrémités de la tige ; et l'emballage utilisé pour contenir les écouvillons.

 

Broche

Les broches peuvent être des bâtons en bois, en papier roulé ou en plastique extrudé. Elles peuvent être fabriquées selon des spécifications différentes en fonction de l'utilisation prévue. Les produits de soins personnels sont assez petits et légers et ne mesurent qu'environ 75 mm de long. Les tampons fabriqués pour un usage industriel peuvent être plus de deux fois plus longs et sont généralement en bois pour une plus grande rigidité.

coton-tiges-reutilisables-silicone-lavable-ecologique-hygiene-et-maquillage-cure-oreille-sweep-ecolabs-last-swab

>> LIRE AUSSILes 9 Meilleurs Arguments pour des Coton-Tiges Réutilisables

Matériau absorbant pour l'extrémité

Le coton est le plus souvent utilisé pour recouvrir les tampons en raison de ses propriétés absorbantes, de la résistance de ses fibres et de son faible coût. Des mélanges de coton avec d'autres matières fibreuses peuvent également être utilisés ; la rayonne est parfois utilisée à cet effet.

 

Emballage

Les exigences en matière d'emballage varient en fonction de la demande de prélèvement. La plupart des écouvillons d'hygiène personnelle, sont emballés dans une coque ou un sachet en plastique transparent.

 

Conception

La conception des cotons-tiges a considérablement progressé depuis les années 1920. Pour la plupart des applications, les bâtonnets en bois ont été remplacés par des tiges en papier, moins susceptibles d'éclater et de perforer les tissus délicats des oreilles. Les fines tiges de papier étaient fabriquées en roulant un papier de fort calibre.

Plus récemment, le plastique est devenu un choix populaire pour les tiges car il offre une meilleure flexibilité et une meilleure imperméabilité à l'eau.

Mais ce n'est pas sans conséquence sur la capacité de retraitement des déchets, qui est devenue au fur et à mesure du temps un véritable problème de salubrité publique !

 

A quand des coton-tiges réutilisables ?

Pour des coton-tiges réutilisables, en silicone, lavables et sans plastique, rendez-vous sur Mama Gaïa:

 

Laisser un commentaire

Nom .
.
Message .

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être publiés